Soldats de France - Association Nationale de Soutien à nos Soldats en Opération (ANSSO)

Tentative pour libérer l'otage Denis ALLEX de la DGSE en Somalie



12/01/2013 - La France aurait tenté cette nuit de libérer  l'otage français de la DGSE, Denis Allex retenu en Somalie affirment des insurgés somaliens d'Al Chabaab. L'information a été reprise par deux agences de presse occidentales, l'AFP et AP. Ces sources évoquent l'implication de quatre hélicoptères militaires à Bulomarer, à 110 km au sud de Mogadiscio. Une trentaine de personnels pourraient avoir été engagés dans cette opération qui semble malheureusement ne pas avoir  permis la libération de Denis ALLEX.

17 terroristes aurainet été tués, mais on n'a pas plus de détails, notamment sur le fait que ce site était ou non la geôle de Denis Allex, retenu en Somalie depuis le 14 juillet 2009. Une source locale affirme avoir décompté un blanc parmi les morts. Mais les dernières informations feraient état de deux morts parmis les Forces Spéciales de la DGSE.

Soumis à un feu nourrit, les soldats français auraient par deux fois tenté de ramener sans succès les corps de leurs camarades.

A ce stade, les autorités françaises ne commentent pas ces informations qui restent à prendre avec la plus grande circonspection.

Selon le site "Le Mamouth", un tel raid nécessite des moyens très spécialisés, pour projeter quatre hélicoptères, de nuit, sur une telle élongation (1). La DGSE ne possède pas quatre hélicoptères, il lui a donc fallu, forcément, faire appel aux forces spéciales.  Le Tigre et le Caracal sont les engins les plus indiqués pour ce genre d'opération dans une zone aussi sensible et exposée que la Somalie. Les Américains eux-mêmes y ont perdu plusieurs Blackhawk, en 1993.

Le Directeur de la DGSE actuel avait dit à ses personnels que l'otage serait libéré avant son départ, qui doit intervenir prochainement.

Cette opération semble avoir été initiée il y a quelques jours, mais on peut penser que l'accélération du calendrier malien a pu, à la marge, conduire la France à tenter le tout pour le tout en Somalie.



1.Posté par Corinne le 12/01/2013 13:36

Tout d'abord je présente mes sincères condoléances à son épouse et ses enfants. Leur dire que je suis très peinée que ce calvaire de 4 ans se termine ainsi. Gardez la tête haute, ayez toujours cette fierté vis à vis de votre époux et de votre père. Je présente aussi mes sincères condoléances à ses forces spéciales et activent dans l'ombre. Qui donnent, sacrifient sans compter pour leur pays. Effectivement on entend que c'est un échec mais combattre des montres et des laches n'est pas sans risques. En ce qui me concerne je suis très fière et de tout coeur avec vous "SOLDATS DE L' OMBRE". Ne lachez rien un de vos frères compte sur vous.
MERCI D'EXISTER

2.Posté par tonerrezeus le 13/01/2013 11:40

bonjour a tous et toutes, si le destin n'a pu faire....c'est bien dommage ..un grand danger était présent , je respecte leurs savoir faire , pensées aux personnes qui ne reviendrons pas, pensées a toi et touts les tiens.

3.Posté par TRAQUEUR le 13/01/2013 20:46

J'ai un profond respect pour les agents de la DGSE et ceux des forces spéciales, les hommes de l'ombre. Sans vous on aurai vraiment des soucis. Hélas comme toute opération le risque zéro n'existe pas, j'ai une grosse pensée pour l'ensemble des victimes et leurs familles. Concernant Denis ALLEX j'ai déjà mis un commentaire dans un autre article.
TRAQUEUR
Ancien des OMLT

4.Posté par tonerrezeus le 08/05/2013 00:33

repose en paix, pensées aux tiens, pensées aux opé, que le destin vous épargnes tous et toutes.

5.Posté par regrets le 16/07/2013 23:03

Ce que les américains n'ont pas pu faire sur 20km avec tous les moyens aériens et terrestres dont ils disposaient comment pouvait-on espérer le réussir sur 180km environ (porte hélico-prison)?
De jour comme de nuit tout trafic aérien ou terrestre est suivi, tracé par un filet de guetteurs armés de téléphones portables.
Nos commandos ne pouvaient qu'être attendus, c'étaient une mission sacrifice. Paix à leurs âmes mais coups de pied au c.l à ceux qui ont ordonné cette mission sans la préparation nécessaire.
Il est vrai que la cote de popularité de bidochon était déjà très basse!
Je compatis sincèrement.

Nouveau commentaire :