Soldats de France - Association Nationale de Soutien à nos Soldats en Opération (ANSSO)

HONNEUR au Capitaine SCHNETTERLE, MORT pour la FRANCE


Le capitaine Christophe Schnetterle, officier du 93e régiment d’artillerie de montagne (93e RAM) de Varces, blessé le 20 janvier 2012 en Afghanistan, est décédé des suites de ses blessures.

Nos pensées vont immédiatement à sa famille, à ses amis et à ses camarades de combat.



HONNEUR au Capitaine SCHNETTERLE, MORT pour la FRANCE








Source et droits Armée de Terre 2012

Mise à jour : 27/03/2012 16:53
 
Grièvement blessé en Kapisa lors de l’attaque d’un groupe de soldats français le 20 janvier 2012, le capitaine Schnetterle est décédé le 27 mars 2012 à l’hôpital du Val de Grâce à Paris. Ce jour là, sur la base avancée de Gwan, 4 de ses camarades avaient succombé sous les balles d’un soldat de l’armée nationale afghane (ANA), alors que 14 autres militaires étaient blessés dans l’attaque.
Âgé de 45 ans, le capitaine Christophe Schnetterle était marié et père de deux jeunes filles de 16 et 21 ans. Engagé en 1986, il entre à l’école nationale des sous-officiers d’active (ENSOA) de Saint-Maixent et servira en tant que sous-officier aux 53e et 54e régiments d’artillerie. Devenu officier, sa carrière se prolongera au 54e RA, 57e RA et au 93e RAM. 
Il avait rejoint début septembre 2011 une équipe de conseillers insérée au sein d’un bataillon afghan (OMLT). C’était sa 2e mission en Afghanistan. Le capitaine Christophe Schnetterle a été blessé dans l’accomplissement de sa mission et est mort pour la France.
L’armée de Terre présente à sa famille et ses proches ses plus sincères condoléances. Tout comme ses camarades tombés sur le sol afghan, nous ne l’oublierons pas.