Soldats de France - Association Nationale de Soutien à nos Soldats en Opération (ANSSO)

16/01 - La tombe de Melam Baouma profanée

Nos amis de Nouvelle-Calédonie viennent de nous informer de l'acte odieux que nous dénonçons avec la plus extrême vigueur. Selon la presse locale, c'est la famille de Melam BAOUMA qui à découvert le vendredi 12 janvier après-midi la tombe de leur fils vandalisée. Un ou plusieurs individus ont jeté des pierres sur la sépulture et renversé les ornements, en brisant une plaque commémorative. Ces faits ont été constatés par les gendarmes d’Ouvéa qui ont aussitôt ouvert une enquête après la plainte déposée par la famille Baouma.
Melam Baouma, du Régiment de marche du Tchad de Noyon, figurait parmi les dix soldats tués lors d’un guet-apens à Sper-Kunday, en Afghanistan. Il avait 22 ans. Il avait reçu les honneurs militaires par Nicolas Sarkozy, le 21 août 2008. Melam Baouma avait ensuite été inhumé sur sa terre natale, à Banutr, à Ouvéa le 26 août.



16/01 - La tombe de Melam Baouma profanée