Soldats de France - Association Nationale de Soutien à nos Soldats en Opération (ANSSO)

Alors que les chacals aboient encore, le 8 demeure. Honneur à cette Unité !


Après les sacrifices de plusieurs de nos jeunes Camarades du 8e RPIMa, après que cette magnifique Unité, ait montré à la face du monde son dévouement à notre Patrie, la FRANCE, une fois de plus, certains s'acharnent sur le 8 ème RPIMa et essayent de faire passer certains des nôtres pour des "nazis" !



Alors que les chacals aboient encore, le 8 demeure. Honneur à cette Unité !


Apportant un total soutien à nos Camarades du 8e RPIMa, nous publions la lettre que nous avons reçue, après "l'affaire du pseudo patch nazi" porté par l'un d'entre eux.

Nous profitons de cette occasion pour dire à tous les Soldats de FRANCE, plus particulièrement à tous ceux en OPEX, que nous avons une totale confiance en eux, en leur dévouement au service de la Patrie.

Ici, "à l'arrière" nous pensons à vous.

HONNEUR à VOUS TOUS !


de Jacques ANTOINE Castres

Les heures les plus sombres …

 

De notre histoire, ressurgissent juste avant Noël parce qu'un imberbe du cerveau fait une trouvaille à fouiller une photo de l'opération Sangaris en RCA.
 

Un soldat porte un patch qui révèle une phrase étrange.« Mein Ehre heisst Treue » . Devise de la« Allgemeine SS", c'est vite identifié, il suffit d'internet.
 

Naturellement ça se vend bien et le titre explose: « Un soldat du 8e RPIMa porte un insigne nazi ».
 

Une certaine presse ne s'interdit pas les mots sur étagère comme on choisit un sucre dans un pot, sans réflexion. Pourquoi réfléchir s'il s'agit de souiller.
 

On fait de l'argent avec cela.
 

En fait d'insigne, il ne s'agit que d'une devise car le reste des symboles est difficilement « nazifiable ».

Certains iront chercher tout de même un mystère dans le chiffre « 32 ».
 

Bingo ! C'est la 32iéme Division SS dit l'un !
 

Non c'est l'année du choix de la devise par Hitler dit l'autre, du fond de la rédaction.
 

Personne ne croit qu'il s'agit d'un indicatif radio, 3ième section, 2ième groupe et pourtant.
 

Il y a aussi un fond de bleu, blanc, rouge sous le chiffre… Bon, on passe, on ne sait pas ce que c'est.
 

Il y a RCA 2013 également, mais en cherchant un « RCA » dans les sigles allemands de la 2GM, ils se sont finalement lassés au bout de deux heures.
 

Qu'importe-t-il, il y a du « SS » et c'est du surchoix.
 

On va pouvoir parler de la résurgence de« la bête immonde »dans l'Armée Française et broder du sordide.
 

Braves camarades- journalistes !
 

Certes, le choix de la devise sous cette forme n'est pas heureux, mais je doute fort que ceux qui la portent puisse me faire un laïus de plus de trente seconde sur les SS. Il y a de l'ignorance, pas d'idéologie.
 

« Mon honneur s'appelle fidélité »
 

Honneur et fidélité c'est déjà des gros mots depuis longtemps chez les intellos des rotatives, les mêmes qui restent muets quand des crevures brûlent ou se torchent avec le même drapeau que seuls les militaires défendent encore.
 

Honneur et Fidélité c'est la devise de la Légion étrangère, depuis 1844.
 

Les SS l'ont eue en 1932.
 

On calcule ?
 

Qui à copié ?
 

Le seul tort c'est de l'avoir laissé en allemand, langue nazie bien connue .
 

Profs d'Allemand, collabos !
 

Malheureusement l'Armée va réagir en grosse caisse et « carboniser » le ou les porteurs de ce patch.
 

Heureusement pour eux on ne fusille plus depuis longtemps.
 

Nous sommes dans une société ou un pigiste encore boutonneux peut faire trembler les chefs d'Etat Major de la cinquième puissance mondiale !
 

Mes respects mon général !
 

Alors qu'il aurait suffit d'une engueulade et d'un bref cours d'histoire pour recadrer tout cela.
 

Si l'Armée savait communiquer pour défendre ses hommes, cela se saurait.
 

Je vais maintenant montrer à ces journalistes, chasseurs de nazis en fauteuil qu'ils n'ont pas assez de culture historique ou n'ont pas bien fait ce qu'ils appellent leur métier.
 

Un insigne, pour le coup, purement nazi (conception-fabrication-distribution), est porté par l'Armée Française depuis la guerre de Corée.

Personne n'a rien vu !

Cet insigne le voila en version époque.


 

Alors que les chacals aboient encore, le 8 demeure. Honneur à cette Unité !



Fabriqué pour la LVF en 1941 puis la Division Charlemagne en 1943.

C'est un insigne purement« bête immonde des jours les plus sombres etc. ».

 

L'Armée Française n'en portait pas.
 


Alors que les chacals aboient encore, le 8 demeure. Honneur à cette Unité !

Maintenant voici une photo de Sangaris. Ce patch est porté par tous, du soldat au général.

 

 



 


Même devant le Chef des Armées !


 


Alors on fait quoi, journaliste ?

 

Rien, vous faites autre chose, nous n'avons cure de ce genre « d'information ».

 

La seconde guerre est presque à 70 ans derrière nous ! Les commentaires sur les blogs de presse sont assez édifiants à ce propos, près de 90% des lecteurs ne sont pas tombés dans ce piège « des années les plus sombres ».

 


Il y a d'autres menaces aujourd'hui, osez les dénoncer ?

 

Vous êtes sur la RCA comme l'idiot qui regarde le doigt quand ce dernier désigne la lune.

Sangaris est une mission qui nécessite; sang froid collectif, confiance absolue dans les chefs et discipline de feu draconienne .

 

C'est une mission que très très peu d'armées dans le monde sont capables de faire sans bain de sang.

 

Osez le dire ?

 

Qui ose, gagne ! Comme on dit chez nous (cherchez pas, ce n'est pas une devise nazie).