Soldats de France - Association Nationale de Soutien à nos Soldats en Opération (ANSSO)

16/08/94 Parachutiste Emmanuel DESCHAMPS 9eme RCP



16/08/94 Parachutiste Emmanuel DESCHAMPS 9eme RCP



1.Posté par OGUET le 25/12/2010 15:53

un collegue de la section que je n'oubli pas et a qui je pense tous les jours!!!!

2.Posté par pierrot aurelien le 19/02/2013 18:24

un ami d enfance qui n a jamais quitté ma memoire et qu a cause d un depart differe de mon escadron je n ai pu revoir vivant .

3.Posté par pierrot aurelien le 26/08/2013 13:59

il y a une quinzaine mon ami c etait l anniversaire de ta disparition et comme chaque annee je chiale comme un mome mon enfance passé a tes cotes me remonte a la gorge,le centre aere le college le lycee puis ce depart que tu as pris avant moi on avait la meme fierete dans le regard j aurais tant aimé pouvoir partage les souvenirs avec toi les bons comme les mauvais .je sais tu serais là tu te foutrais de moi :
par a un ordi comme si je te parlais mais franchement ca me manque de te parler personne comprend pourquoi tant d annees apres je suis sensible a tout ca
j ai vu des horreurs là bas comme tous nos camarades mais la pire horreur je l ai eu en france que j ai appris ta disparition a quelques jours j aurais pu te revoir la bas j attendais le depart avec impatience "je ne toublirais jamais "

4.Posté par Michèle R le 12/05/2014 20:26

Bientôt 20 ans...
Je ne t'oublie pas

5.Posté par FRUCTUOSO André le 16/08/2014 16:27

Emmanuel, cela fait 20 ans mais je ne t'ai jamais oublié car nous avons fait nos classes ensemble dans la compagnie de commandement et de services (CCS), nous n'étions pas vraiment collègues jusqu'au jour où nous avons fait un stage de reconstitution pour la Yougoslavie et là je n'oublierais jamais notre poignée de mains et accolade. Le sage a duré 10 jours et quelques fois je faisais le serbe avec mon AK-47 mais j'avais mon PA à balles réelles dans mon holster à la ceinture. D'autres stages de survie ont été très durs et nous avons même été hospitalisés ensemble puis tu es resté à la CCS et nos chemins se sont séparés. Je souhaite beaucoup de courage à tes parents et tes proches qui ne doivent sûrement pas comprendre ce que tu faisais là bas car seuls ceux qui ont connu ça le peuvent. Tu étais tenace et courageux.
Parachutiste F.T.O. n° matricule 9 - - - - - - - - 5, compagnie de commandement et de services puis 4ème compagnie de combat et ensuite commando parachutiste dans les forces spéciales.
Par Saint Michel vive les paras !

Nouveau commentaire :